Inicio > 2. TRATA - TRAITE, 2.3. U.E., 2.4. International > Deuxième visite d’évaluation du GRETA aux Pays-Bas

Deuxième visite d’évaluation du GRETA aux Pays-Bas

Martes, 19 de diciembre de 2017

Deuxième visite d’évaluation du GRETA aux Pays-Bas

Une délégation du Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) a effectué une seconde visite d’évaluation aux Pays-Bas du 11 au 15 décembre 2017. Cette visite a permis d’évaluer les progrès accomplis par les Pays-Bas dans la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains depuis la première évaluation du GRETA en 2013.

SEGUNDA VISITA DE EVALUACIÓN DE GRETA A HOLANDA. Una delegación de GRETA se reunió con el Secretario de Estado, de Justicia y de Seguridad, así como con funcionarios de los departamentos competentes del Ministerio de Justicia y de la Seguridad, del Ministerio de Sanidad, el Ministerio de Asuntos Exteriores, el Ministerio de Educación, el Ministerio del Interior, el Ministerio de Asuntos Sociales y Empleo, el servicio de investigaciones penales, así como con un juez de la Corte de Amsterdam [El texto continúa en francés].

———-

La délégation du GRETA a rencontré le secrétaire d’État à la Justice et à la Sécurité, M. Mark Harbers, ainsi que des fonctionnaires des départements compétents du ministère de la Justice et de la Sécurité (JenV), du ministère de la Santé, du Bien-être et des Sports, du ministère des Affaires étrangères, du ministère de l’Éducation, de la Culture et desSciences, du ministère de l’Intérieur et des Relations du Royaume, du ministère des Affaires Sociales et de l’Emploi, du service des poursuites pénales, ainsi qu’un juge de la Cour d’Amsterdam.

En outre, la délégation du GRETA a rencontré des représentants de la Police nationale, la Maréchaussée royale néerlandaise (KMar), de l’Inspection SZW, du Service d’immigration et de naturalisation (IND), de l’Agence centrale pour l’accueil des demandeurs d’asile, du Centre d’expertise sur la traite des êtres humains et le trafic des migrants, de l’Académie de police et du Fonds d’indemnisation pour les infractions avec violence.

Des discussions ont également eu lieu avec les représentants du Bureau du Rapporteur national sur la traite des êtres humains et la violence sexuelle à l’encontre des enfants.

En outre, le GRETA a rencontré des représentants des villes de Rotterdam et de La Haye, ainsi que du Centre national d’information et d’expertise.

Des réunions séparées ont également eu lieu avec les représentants des organisations non gouvernementales, la fédération syndicale FNV et une association représentant les travailleurs du sexe. Des discussions ont également eu lieu avec les représentants du Bureau du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et de l’Organisation internationale pour les migrations (IOM).

Pendant la visite, la délégation du GRETA a visité un refuge pour les hommes victimes de la traite ainsi qu’un refuge pour jeunes filles victimes des “loverboys” et également un refuge protégé pour les enfants étrangers victimes de la traite.

La visite a été effectuée par M. Ola Laurell et Mme Dorothea Winkler, membres du GRETA, secondés par M. Mats Lindberg du Secrétariat de la Convention.

À la suite de cette visite, le GRETA préparera un projet de rapport qui sera envoyé aux autorités néerlandaises pour commentaires. Le GRETA adoptera ensuite un rapport final qui sera rendu public au cours de l’année 2018.

Source: GRETA