Rapport sur l’application de la politique pénale du ministere de Justice: protection des mineurs contre la traite liée à l’exploitation sexuelle

martes, 10 de mayo de 2022

Le 28 avril 2022,  et comme il s’était engagé à le faire dans sa circulaire de politique pénale générale du 1er octobre 2020, le ministre de la Justice a transmis aux présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat son rapport sur l’application de la politique pénale. Etabli conformément aux dispositions de l’article 30 du code de procédure pénale, ce rapport présente les politiques pénales déterminées par le Gouvernement  et portées par le garde des Sceaux depuis sa nomination à ses fonctions par le Président de la République, à compter du 6 juillet 2020. Dans le rapport présenté, des références spécifiques sont faites à la traite des êtres humains et à la nécessaire lutte contre celle-ci. En ce qui concerne les mineurs, le ministère a l’intention de mieux protégerles mineurs qui sont directement victimes de traite des êtres humains. Une politique qui passe par l’encouragement à la libération de la parole de la victime et par des instructions générales diffusées aux parquets pour que la révélation de tout fait fasse l’objet d’investigations, y compris lorsqu’il s’agit de faits anciens susceptibles d’être couverts par la prescription, afin d’identifier d’autres victimes pour lesquels les faits ne seraient pas prescrits et prévenir ainsi d’autres violences sexuelles.

INFORME SOBRE LA APLICACIÓN DE LA POLÍTICA PENAL DEL MINISTERIO DE JUSTICIA: PROTECCIÓN DE LOS MENORES CONTRA LA TRATA RELACIONADA CON LA EXPLOTACIÓN SEXUAL. El 28 de abril de 2022, y en cumplimiento del compromiso adquirido en su circular de política penal general de 1 de octubre de 2020, el Ministro de Justicia transmitió a los presidentes de la Asamblea Nacional y del Senado su informe sobre la aplicación de la política penal. Elaborado de conformidad con las disposiciones del artículo 30 del Código de Procedimiento Penal, este informe presenta las políticas penales determinadas por el Gobierno y aplicadas por el Ministro de Justicia desde que fue nombrado por el Presidente de la República, a partir del 6 de julio de 2020. En el informe presentado se hace referencia específica a la trata de seres humanos y a la necesaria lucha contra este fenómeno criminal. En este sentido, y en lo que respecta a los menores, el Ministerio tiene la intención de mejorar la protección de los menores que son víctimas directas de la trata de seres humanos. Una política que pasa por instrucciones generales difundidas a las fiscalías para que la revelación de todo hecho sea objeto de investigación; incluso cuando se trate de hechos pasados que puedan estar cubiertos por la prescripción, con el fin de identificar a otras víctimas para las que los hechos no prescriban y prevenir así otros actos de violencia sexual.

 

La Policía Nacional desarticula una red de explotación sexual de mujeres en pisos de citas y libera a ocho víctimas

lunes, 9 de mayo de 2022

Agentes de la Policía Nacional han liberado a ocho mujeres y han desarticulado una organización criminal de origen sudamericano que, presuntamente, las explotaba sexualmente en pisos de citas ubicados en la provincia de Valencia.Las víctimas, mujeres de origen colombiano en su mayoría, eran captadas en su país de origen a través de redes sociales donde las ofrecían trabajos legales y dignos en España. Una vez en nuestro país eran obligadas a prostituirse en los citados pisos, donde una de ellas llegó a ser violada por uno de los clientes sin que ningún miembro de la organización lo impidiera. En la operación policial se ha detenido a 10 personas -cinco en la provincia de Valencia, tres en A Coruña y dos en Zaragoza- y se han incautado 21.450 euros en metálico, varios teléfonos móviles y videocámaras de vigilancia.

LA POLICE NATIONALE DE L’ESPAGNE DÉMANTÈLE UN RÉSEAU D’EXPLOITATION SEXUELLE DES FEMMES DANS DES APPARTEMENTS DE RENCONTRE ET LIBÈRE HUIT VICTIMES. Des agents de la Police nationale ont libéré huit femmes et démantelé une organisation criminelle d’origine sud-américaine qui les aurait exploitées sexuellement dans des appartements de rencontres situés dans la province de Valence, femmes d’origine colombienne pour la plupart, étaient captées dans leur pays d’origine sur les réseaux sociaux où elles offraient des emplois légaux et dignes en Espagne. Une fois dans notre pays, elles étaient forcées de se prostituer dans les appartements susmentionnés, où l’une d’elles a été violée par l’un des clients sans qu’aucun membre de l’organisation ne l’en empêche. Au cours de l’opération policière, 10 personnes ont été arrêtées, 5 dans la province de Valence, 3 à La Corogne et 2 à Saragosse, et 21450 euros en espèces, plusieurs téléphones portables et caméras de surveillance ont été saisis [Le texte continue en espagnol].

Leer más…

La Policía Nacional libera a una víctima de explotación sexual y detiene a siete personas en Valladolid y Avilés

martes, 19 de abril de 2022

Agentes de la Policía Nacional han liberado a una víctima de explotación sexual y detenido a siete personas en Valladolid y Avilés. La víctima fue captada por el grupo de proxenetas a través de las redes sociales, viajó engañada desde Rumanía y pasó a estar bajo el control de varios miembros que pertenecían a dos facciones del entramado asentadas en España. La obligaban a prostituirse en clubes de alterne y en la calle. La agredían físicamente, le quitaron su documentación para impedirle escapar y el dinero producto de su propia explotación.

LA POLICE NATIONALE DE L’ESPAGNE LIBÈRE UNE VICTIME D’EXPLOITATION SEXUELLE ET ARRÊTE SEPT PERSONNES À VALLADOLID ET AVILÉS. Des agents de la Police nationale ont libéré une victime d’exploitation sexuelle et arrêté sept personnes à Valladolid et Avilés (Espagne). La victime a été capturée par le groupe de proxénètes sur les réseaux sociaux, a voyagé de Roumanie et a été placée sous le contrôle de plusieurs membres appartenant à deux factions du réseau établies en Espagne. Elle était forcée de se prostituer dans des clubs de nuit et dans la rue. Elle a été agressée physiquement, ses papiers ont été confisqués pour l’empêcher de s’échapper et l’argent provenant de sa propre exploitation [Le texte continue en espagnol].

Leer más…

Desarticulada una red criminal hispano-francesa dedicada a la trata de seres humanos y explotación sexual

lunes, 11 de abril de 2022

Agentes de la Policía Nacional y de la Policía francesa, en una operación coordinada por EUROPOL, han desarticulado una red criminal dedicada, presuntamente, a la trata de seres humanos y explotación sexual afincada en Oviedo y Zaragoza y que operaba en Francia. Han sido liberadas ocho mujeres colombianas que eran explotadas sexualmente en pisos de citas y anunciadas en páginas webs, y se ha detenido a 13 personas por trata de seres humanos, delitos relativos a la prostitución y pertenencia a organización criminal. La investigación ha finalizado con 13 entradas y registros -siete en Francia, cuatro en Oviedo y dos en Zaragoza-, en los que se han incautado 282.000 euros en efectivo y 40 terminales móviles. Además se han embargado 53.000 euros provenientes de cuentas corrientes y dos viviendas en Francia con un valor estimado en 340.000 euros. Toda la operación ha sido coordinada por EUROPOL. Las investigaciones comenzaron cuando agentes de la Policía Nacional descubrieron una organización criminal que se dedicaba a explotar sexualmente a mujeres de origen colombiano. Para ello, captaban a las mujeres y se aseguraban de que las víctimas llegasen a España para después ser trasladadas a Francia, en concreto a la localidad de Roche-sur-Yon.

DÉMANTELÉ UN RÉSEAU CRIMINEL HISPANO-FRANÇAIS DÉDIÉ À LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS ET À L’EXPLOITATION SEXUELLE. Des agents de la Police nationale de l’Espagne et de la Police française, dans le cadre d’une opération coordonnée par Europol, ont démantelé un réseau criminel qui se livrerait à la traite des êtres humains et à l’exploitation sexuelle à Oviedo et à Saragosse (Espagne) et qui opérait en France. Huit Colombiennes exploitées sexuellement sur des sites de rencontres et annoncées sur des sites Web ont été libérées et 13 personnes ont été arrêtées pour traite d’êtres humains, délits liés à la prostitution et appartenance à une organisation criminelle. L’enquête s’est conclue par 13 entrées et perquisitions, dont sept en France, quatre à Oviedo et deux à Saragosse, pour lesquelles 282.000 euros en espèces et 40 terminaux mobiles ont été saisis. En outre, 53.000 euros provenant de comptes courants et deux logements en France, d’une valeur estimée à 340.000 euros, ont été saisis. Toute l’opération a été coordonnée par Europol. L’enquête a commencé lorsque des agents de la Police nationale ont découvert une organisation criminelle qui se livrait à l’exploitation sexuelle de femmes d’origine colombienne. Pour ce faire, ils attrapaient les femmes et s’assuraient que les victimes arrivaient en Espagne pour être ensuite transférées en France, notamment à la localité de Roche-sur-Yon [Le texte continue en espagnol].

Leer más…

Le GRETA tient sa 43ème réunion plénière

viernes, 8 de abril de 2022

Le Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) a tenu sa 43ème réunion du 28 mars au 1er avril 2022 (une combinaison de réunion physique et en ligne). Au cours de la réunion, le GRETA a adopté les rapports finaux sur l’Arménie, la Bosnie-Herzégovine, le Portugal et la Norvège dans le cadre du troisième cycle d’évaluation de la Convention. Ces rapports seront envoyés aux autorités concernées et seront ensuite rendus publics, ainsi que les éventuels commentaires finaux reçus des autorités.

GRETA CELEBRA SU 43 REUNIÓN PLENARIA. El Grupo de expertos sobre la lucha contra la trata de seres humanos del Consejo de Europa celebró su 43ª reunioón entre los días 28 de marzo y 1 de abril de 2022. En el curso de la misma, se adoptaron los informes finales sobre Armenia, Bosnia-Herzegovina, Portugal y Noruega en el marco del tercer ciclo de evaluación sobre la aplicación de la Convención sobre trata [El texto continúa en francés].

Leer más…

Le GRETA visite la Macédoine du Nord dans le cadre du troisième cycle d’évaluation

viernes, 25 de marzo de 2022

Une délégation du Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) a effectué une visite d’évaluation en Macédoine du Nord du 14 au 18 mars 2022 dans le cadre du troisième cycle d’évaluation de la Convention sur la lutte contre la traite des êtres humains. Cette visite a été l’occasion d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Convention depuis le deuxième rapport d’évaluation du GRETA publié en 2018. Avant la visite, les autorités de Macédoine du Nord ont fourni une réponse au questionnaire du GRETA pour le troisième cycle d’évaluation.

GRETA VISITA MADEDONIA DEL NORTE EN EL MARCO DEL TERCER CICLO DE EVALUACIÓN. Una delegación del Grupo de Expertos del Consejo de Europa sobre la lucha contra la trata de seres humanos (GRETA) ha efectuado una visita de evaluación en Macedonia del Norte entre los días 14 y 18 de marzo en el marco del tercer ciclo de evaluación sobre la aplicación de la Convención sobre la lucha contra la trata de seres humanos. Esta visita ha servido para evaluar los progresos en la aplicación de la Convención, tras la emisión del segundo informe de evaluación publicado en 2018 [El texto continúa en francés].

Leer más…

Liberadas 13 mujeres de nacionalidad rumana explotadas sexualmente por el método del lover boy

jueves, 24 de marzo de 2022

Agentes de la Policía Nacional junto a la Policía Nacional francesa y la Inspección General de la Policía rumana, en una operación coordinada por EUROPOL, han liberado a 13 mujeres de nacionalidad rumana que eran explotadas sexualmente en pisos de España y Francia por el método del lover boy. Las mujeres eran captadas en Rumanía y trasladadas en avión a Barcelona donde las anunciaban en páginas web especializadas en servicios sexuales. Se han realizado 13 entradas y registros en domicilios, seis en Rumanía y siete en Francia, incautando seis vehículos de alta gama, teléfonos móviles, tarjetas SIM y de memoria, dispositivos USB, tarjetas bancarias, un anillo valorado en 1.600 euros, 3.300 libras turcas y más de 22.000 euros en efectivo. Hay siete detenidos por pertenencia a organización criminal y trata de seres humanos con fines de explotación sexual, cinco de ellos en Rumanía y dos en Francia.

13 FEMMES ROUMAINES EXPLOITÉES SEXUELLEMENT PAR LA MÉTHODE DU LOVER BOY ONT ÉTÉ LIBÉRÉES. Des agents de la Police nationale de l’Espagne, aux côté de la Police nationale française et de l’Inspection générale de la police roumaine, dans le cadre d’une opération coordonnée par Europol, ont libéré 13 femmes de nationalité roumaine qui étaient exploitées sexuellement dans des appartements en Espagne et en France par la méthode du lover boy. Les femmes étaient recrutées en Roumanie et transportées par avion à Barcelone où elles étaient annoncées sur des sites spécialisés dans les services sexuels. 13 entrées et perquisitions ont été effectuées dans des domiciles, six en Roumanie et sept en France, en saisissant six véhicules haut de gamme, téléphones mobiles, cartes SIM et mémoire, périphériques USB, cartes bancaires, une bague d’une valeur de 1600 euros, 3 300 livres turques et plus de 22000 euros en espèces. Sept personnes sont arrêtées pour appartenance à une organisation criminelle et traite d’êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle, dont cinq en Roumanie et deux en France [Le texte continue en espagnol].

Leer más…

Nouveau rapport sur la traite des êtres humains en ligne et facilitée par les technologies

lunes, 21 de marzo de 2022

Le Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) publie un nouveau rapport sur la traite des êtres humains en ligne et facilitée par les technologies (en anglais, bientôt disponible en français).

NUEVO INFORME SOBRE LA TRATA DE SERES HUMANOS EN LÍNE Y FACILITADA POR LA TECNOLOGÍA. El Grupo de Expertos del Consejo de Europa sobre la lucha contra la trata de seres humanos (GRETA) ha publicado un nuevo informe sobre la trata de seres humanos en línea y facilitada por la tecnología [El texto continúa en francés].

Leer más…

Liberadas siete víctimas de explotación sexual sometidas a vigilancia a través de cámaras ocultas

lunes, 14 de marzo de 2022

Agentes de la Policía Nacional han liberado en la localidad de Vélez-Málaga (Málaga) a siete víctimas de explotación sexual que eran sometidas a vigilancia a través de cámaras ocultas. Se ha detenido a 13 personas como presuntas responsables de delitos relativos a la prostitución, blanqueo de capitales, falsedad documental, contra la salud pública y pertenencia a organización criminal. Obligaban a las víctimas a ejercer la prostitución durante jornadas que podrían alcanzar en algunos casos las 24 horas y a distribuir sustancias estupefacientes entre los clientes. Durante la operación se han intervenido distintas sustancias estupefacientes, pastillas vigorizantes, balanzas de precisión, cámaras de seguridad, ordenadores y se han bloqueado activos de la organización por valor de casi 60.000 euros.

SEPT VICTIMES D’EXPLOITATION SEXUELLE PLACÉES SOUS SURVEILLANCE PAR DES CAMÉRAS CACHÉES ONT ÉTÉ LIBÉRÉES À L’ESPAGNE. Des agents de la Police nationale ont relâché dans la localité de Vélez-Málaga (Malaga) sept victimes d’exploitation sexuelle qui étaient surveillées par des caméras cachées. Treize personnes ont été arrêtées parce qu’elles étaient soupçonnées d’avoir commis des infractions liées à la prostitution, au blanchiment d’argent, à la falsification de documents, à la santé publique et à l’appartenance à une organisation criminelle. Elles obligeaient les victimes à se prostituer pendant des journées pouvant atteindre dans certains cas vingt-quatre heures et à distribuer des stupéfiants aux clients. Au cours de l’opération, diverses substances narcotiques, des comprimés revigorants, des balances de précision, des caméras de sécurité, des ordinateurs ont été saisis et des actifs de l’organisation ont été bloqués pour près de 60000 euros [Le texto continue en espagnol].

Leer más…

Le GRETA visite la Grèce dans le cadre du deuxième cycle d’évaluation

jueves, 10 de marzo de 2022

Une délégation du Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) a effectué une visite d’évaluation en Grèce du 28 février au 4 mars 2022 dans le cadre du deuxième cycle d’évaluation de la Convention sur la lutte contre la traite des êtres humains. Cette visite a été l’occasion d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Convention depuis le premier rapport d’évaluation du GRETA publié en 2017. Avant la visite, les autorités grecques ont fourni une réponse au questionnaire du GRETA pour le deuxième cycle d’évaluation.

VISITA DE GRETA A GRECIA EN EL MARCO DEL SEGUNDO CICLO DE EVALUACIÓN. Una delegación del Grupo de Expertos del Consejo de Europa sobre la lucha contra la trata de seres humanos (GRETA) llevó a cabo una visita de evaluación a Grecia entre el 28 de febrero y el 4 de marzo de 2022, en el marco del segundo ciclo de evaluación sobre la aplicación de la Convención sobre la lucha contra la trata de seres humanos. La visita permitió evaluar los progresos realizados desde el primer informe de evaluación del GRETA, publicado en 2017 [El texto continúa en francés].

Leer más…