Inicio > 2. TRATA - TRAITE, 2.1. España & Espagne, 2.3. U.E., 2.4. International > 30ème réunion du GRETA, avec l’adoption du projet de rapport sur l’Espagne

30ème réunion du GRETA, avec l’adoption du projet de rapport sur l’Espagne

Viernes, 1 de diciembre de 2017

Le Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) a tenu sa 30ème réunion du 20 au 24 novembre 2017 au Conseil de l’Europe à Strasbourg. Lors de cette réunion, le GRETA a adopté les rapports finaux du deuxième cycle d’évaluation sur la Serbie, la Slovénie et «L’ex-République yougoslave de Macédoine», en prenant en compte les commentaires reçus des autorités nationales. Ces rapports seront transmis aux autorités concernées et seront ensuite rendus publics, avec d’éventuelles observations finales des autorités. Le GRETA a aussi adopté les projets de rapport du deuxième cycle sur l’Espagne et la Suède, ainsi qu’un projet de rapport du premier cycle sur l’Estonie.

30ª REUNIÓN DE GRETA, CON LA APROBACIÓN DEL PROYECTO DE INFORME SOBRE ESPAÑA. El Grupo de expertos sobre la lucha contra la trata de seres humanos (GRETA) celebró su 30ª reunión entre los días 20 y 24 de noviembre en el Consejo de Europa (Estrasburgo). En esta reunión, GRETA adoptó los informes finales del segundo ciclo de evaluación sobre Serbia, Eslovenia y la ex-república yugoslava de Macedonia, teniendo en consideración los comentarios recibidos de las autoridades nacionales. Estos informes serán transmitidos a las autoridades correspondientes y seguidamente hechos púbicos, con las eventuales observaciones finales de las mencionadas autoridades. Asimsimo, GRETA ha adoptado los proyectos de informe del segundo ciclo de evaluación sobre España y Suecia, así como el proyecto de primer ciclo sobre Estonia [El texto continúa en francés].

—–

Le GRETA a décidé de transmettre ces projets de rapports aux autorités nationales concernées et de leur demander de soumettre des commentaires dans un délai de deux mois. Les commentaires seront pris en compte par le GRETA lorsqu’il établira les rapports d’évaluation finaux. Les projets de rapports du GRETA restent confidentiels jusqu’à leur adoption finale.

Dans le cadre de la réunion, le GRETA a tenu une discussion thématique sur la question du streaming online de l’exploitation sexuelle et la traite des êtres humains. Il a aussi tenu une échange sur la disruption des finances associées avec la traite avec le Secrétaire exécutif du MONEYVAL, Matthias Kloth. En outre, le GRETA a rencontré Katharine Bryant de la Fondation « Walk Free » qui a présenté le développement de l’évaluation des réponses des gouvernements à l’esclavage moderne dans le cadre de l’Indice global de l’esclavage « Global Slavery Index ».

Source: GRETA